Occurences

2013, masques en résine polyuréthane et graphite

Le terme « occurrence » est à prendre ici dans le sens d’une présence récurrente, celle d’un masque olfactif aveugle, mais toujours transformé. Occurrence 1 est d’apparence zoomorphe, pouvant notamment faire penser à un oiseau ou a un curculionidé. Occurrence 3 se distingue par deux rostres divergents pouvant permettre notamment d’expérimenter une hypothétique dimension stéréoscopique de l’odorat. La protubérance nasale de Occurrence 4 prend une forme particulièrement large, assez proche de celle d’une antenne radar. Pour une autre Occurrence, la longueur du nez dépassant le mètre permet un usage à distance de l’odorat. Le conduit de la trompe plus fin que sur les autres masques permet d’acheminer l’odeur jusqu’au bulbe olfactif sans efforts.

Occurence 1

Ensemble d'Occurences exposé dans la galerie renaissante du Château d'Oiron

Occurence 5

Occurence 2, collection FDAC 35

 

production : Château d'Oiron sous la direction de Paul-Hervé Parsy
exposition : L'invention de la réalité, L'art fait ventre

collection : FDAC 35...
voir aussi : Homo olfactus, La forme d'une odeur

<<< sommaire

© Laurent Duthion 2017, crédit photo: Laurent Duthion sauf indication contraire